Le marché automobile français poursuit sa remontée

Immatriculations

Avec 126 237 immatriculations de voitures enregistrées au mois de février, les ventes de véhicules neufs sont en hausse de 9.4% dans l’Hexagone en comparaison avec février 2022. Un redressement de l’industrie automobile qui se confirme après la première progression de 8.8% en janvier. 

Peugeot conserve sa première place

En écoulant 4 800 voitures particulières sur la seule journée du 28 février, Peugeot conforte sa place de leader du marché des véhicules neufs en France avec 20 057 immatriculations. La marque au lion affiche une part de marché de 15.9% devant Renault (18 479 unités, 14.6%) et Dacia (11 900 unités, 9.4%) qui complètent le podium. Le trio de tête devance les marques Citroën (9 137 unités, 7.2%), Volkswagen (8 522 unités, 6.8%) et Toyota (8 312 unités, 6.6%). 

Le duo 208-Clio 5 repasse devant la Dacia Sandero

Installée en tête des immatriculations sur le premier mois de l’année, la Dacia Sandero recule cette fois au troisième rang. Sur l’ensemble du mois de février, la citadine de la marque roumaine filiale du groupe Renault- a en effet écoulé 4 717 véhicules, derrière la Clio 5 (5 332 unités) et la Peugeot 208 (7 279 unités) qui retrouve le sommet du classement après s’être adjugée la couronne de reine des ventes en 2022. 

Top 10 des ventes de voitures neuves en février 2023

  1. Peugeot 208 (7 279 unités)
  2. Renault Clio (5 332 unités) 
  3. Dacia Sandero (4 717 unités) 
  4. Peugeot 308 (4 028 unités) 
  5. Citroën C3 (3 806 unités) 
  6. Renault Captur (3 790 unités) 
  7. Peugeot 2008 (3 489 unités)
  8. Dacia Spring (2 872 unités) 
  9. Peugeot 3008 (2 836 unités) 
  10. Dacia Duster (2 684 unités) 

Le marché français commence à se rattraper

Malgré un déficit de plus de 89 000 unités par rapport aux deux premiers mois de 2019 (327 517 immatriculations il y a 4 ans), le marché hexagonal de l’auto poursuit tant bien que mal sa remontada. Les deux premiers mois de l’exercice 2023 ont en effet permis aux constructeurs de continuer sur leur lancée en écoulant 238 187 véhicules neufs, ce qui équivaut à une croissance de 9.1% en comparaison avec la même période l’an passé.   

Le diesel une nouvelle fois derrière l’électrique

Le faible engouement des Français pour le diesel se confirme. En perte de vitesse, ce type de motorisation a pour la seconde fois consécutive cédé sa place de troisième énergie la plus vendue à l’électrique. Les autres modèles essence dominent toujours le marché avec 37.3% des ventes (47 125 immatriculations) devant les véhicules hybrides (26 354 unités, 20.9%) et les voitures électriques (19 594 unités, 15.5%). Comme le mois dernier, le diesel reste donc au pied du podium avec 14 723 unités (11.7%) et devance les hybrides rechargeables (10 494 unités, 8.3%) ainsi que toutes les énergies alternatives (GPL et E85) qui représentent conjointement 5.9% du marché.  

L’occasion en marche arrière

Avec 418 585 transactions effectuées au mois de février, le marché des voitures d’occasion a reculé de 6.6% par rapport à février 2022. Cette baisse atteint même 6.7% sur les deux premiers mois de l’année avec 829 165 échanges réalisés entre particuliers. L’occasion reste néanmoins largement majoritaire face au marché des véhicules neufs et représente 76.8% des dernières ventes en février.  

  Bonus écologique et prime à la conversion : changements pour 2020, 2021 et 2022

Cet article vous a intéressé ? N’hésitez pas à commenter et à le partager avec vos proches.
ET SURTOUT… N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook, Instagram, Youtube et LinkedIn !

Facebook AutoJMFacebook InstagramFacebook YoutubeFacebook LinkedIN

0 Reviews ( 0 out of 0 )

Write a Review

Haut de page
Voir
Masquer