Quelles sont les différences entre une voiture électrique et une thermique ? 

Voitures électriques thermiques

Avec des caractéristiques et des modes de fonctionnement qui leur sont propres, les voitures électriques et thermiques révèlent chacune leurs avantages et inconvénients. Entre l’entretien, le bilan carbone, l’autonomie et le coût d’acquisition, découvrez à travers ce comparatif toutes leurs spécificités pour faire le bon choix et procéder à l’achat d’un des deux types de véhicules. 

Voiture électrique vs thermique : deux fonctionnements distincts

Une voiture électrique fonctionne avec un moteur électrique et non pas avec un moteur thermique alimenté par de l’essence ou du gazole. Sa traction est assurée par une énergie essentiellement électrique qui provient d’une batterie reliée à son moteur. 

Ce dernier utilise l’électromagnétisme produit par une source d’alimentation électrique alternative ou continue et peut donc se transformer en générateur lors d’un ralentissement notamment (récupération d’énergie grâce au système du freinage régénératif). 

Contrairement aux véhicules thermiques, les modèles électriques ne possèdent pas de boîte de vitesses ou de composants pour convertir le mouvement vertical des pistons en mouvement rotatif. C’est l’axe du moteur qui tourne directement sur l’axe des roues de la voiture.  

Le chargeur d’une voiture électrique gère quant à lui la charge entre la borne de recharge et les besoins en énergie des batteries, tandis qu’un véhicule thermique nécessite un passage à la pompe. 

À l’heure de la flambée du prix des carburants, l’électricité reste moins chère pour “faire le plein” sur des bornes de recharge publiques (temps de recharge variable selon la puissance de charge de la borne). 

Il faut compter en moyenne entre 3 et 4 € pour 100 km avec la recharge d’un véhicule électrique (6 € sans abonnement) contre 8 à 12 € pour un véhicule thermique. 

La voiture électrique moins contraignante à entretenir

Les deux types de véhicules nécessitent un contrôle technique tous les deux ans et impliquent des vérifications régulières (pneus, amortisseurs, carrosserie, essuie-glaces…) mais la voiture électrique se révèle au final moins contraignante au niveau de l’entretien. 

En l’absence de moteur à combustion (comme les moteurs essence ou diesel), de boîte de vitesses et d’embrayage, la voiture électrique ne requiert aucune vidange, remplacement de filtres et autre courroie de distribution. 

De plus, le fonctionnement de la voiture électrique s’appuie sur un système de batterie garantie pendant 8 ans pour la plupart des modèles (160 000 km).  

En cas de panne, les pièces de rechange d’une voiture électrique sont néanmoins plus onéreuses que celles d’un modèle thermique. 

Un bilan carbone favorable au véhicule électrique

PollutionSur l’ensemble de son cycle de vie (production, utilisation, recyclage), une voiture électrique est 2 à 6 fois moins polluante qu’un modèle thermique mais son impact environnemental n’est pas nul pour autant. 

Même s’il n’émet aucun gaz à effet de serre (CO2) lors de sa phase d’utilisation, l’impact carbone de ce type de véhicule demeure supérieur à celui d’une voiture thermique sur l’ensemble de sa durée de vie. 

Malgré les technologies de plus en plus performantes développées aujourd’hui chez les constructeurs automobiles, un modèle électrique nécessite en effet l’extraction de matériaux pour concevoir une grande partie de la batterie (processus de fabrication des batteries en lithium, cobalt, manganèse…) et l’utilisation de grandes quantités d’eau. 

Ainsi, un véhicule électrique n’est donc pas 100% écologique mais il reste évidemment moins polluant qu’une voiture thermique. 

Autonomie et prix d'achat : avantages à la voiture thermique

Une voiture thermique peut parcourir entre 550 et 1 000 km avec un plein d’essence ou de gazole, alors qu’une voiture électrique peut faire entre 200 et 490 km en moyenne.

Généralement plus chers sur le marché de l’auto en France, certains modèles électriques possèdent quant à eux une autonomie de plus de 700 km. 

Concernant le coût d’achat, un véhicule thermique neuf coûte en moyenne 25 00 € (les voitures à essence sont moins chères que celles équipées d’un moteur diesel), tandis que le tarif d’une voiture électrique neuve est plus élevé et peut varier entre 30 000 et         50 000 €. 

  Monospaces VS ludospaces

Cet article vous a intéressé ? N’hésitez pas à commenter et à le partager avec vos proches.
ET SURTOUT… N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook, Instagram, Youtube et LinkedIn !

Facebook AutoJMFacebook InstagramFacebook YoutubeFacebook LinkedIN

0 Reviews ( 0 out of 0 )

Write a Review

Haut de page
Voir
Masquer