Dacia Sandero vs Renault Clio : les citadines qui carburent au GPL 

Dacia Sandero vs Renault Clio

La première est roumaine, la seconde est française mais toutes deux sont produites en version GPL par un constructeur appartenant au groupe Renault. Avec des similitudes et des différences en termes de design, d’équipements, de consommation et de performances, les Dacia Sandero et Renault Clio présentent des caractéristiques qui leur sont propres. Passage en revue des deux citadines à travers ce comparatif.

Le design plus moderne et sportif de la Renault Clio

Agile et robuste, la nouvelle Dacia Sandero est une voiture polyvalente taillée pour la ville comme pour la route avec des lignes plus fluides. 

Avec son nouveau logo composé de 5 lettres au dessin minimaliste, la citadine de la marque roumaine – filiale du groupe Renault depuis 1999 – affiche une nouvelle identité avec une silhouette affinée par rapport à la précédente génération. 

Son nouveau look se matérialise par une face avant composée d’optiques acérées avec une signature lumineuse en forme de Y. 

Ses dimensions optimales (4.08m de longueur, 1.84m de largeur et 1.49m de hauteur) pour un modèle de 1 107 kg lui offrent un empattement de 2.60m et un volume de coffre de 328 litres. 

De son côté, la Renault Clio présente un design extérieur expressif avec des traits sensuels directement inspirés de ceux de la quatrième génération. 

Sa calandre élargie, son logo hypertrophié, les écopes d’air du bouclier et les projecteurs avant en forme de C constituent la marque de fabrique de cette icône. 

Davantage moderne et plus sportive que la Dacia Sandero, la citadine de la marque au losange présente des dimensions relativement similaires à celles de son homologue roumaine (4.05m de longueur, 1.98m de largeur et 1.44m de hauteur). 

Le modèle de 1 150 kg offre un empattement de 2.58m et son volume de coffre atteint 391 litres. 

Renault Clio vs Dacia Sandero : avantage à la Clio en termes d'équipements et confort

Dans l’habitacle de la Renault Clio, exit le plastique dur et d’entrée de gamme qui laisse place à des matériaux plus nobles au niveau du tableau de bord. 

Un cockpit virtuel doté de larges écrans tactiles dédiés à l’instrumentation numérique permet notamment l’accès en un seul clic aux nombreuses aides à la conduite (ADAS). 

Destinées à faciliter la vie du conducteur, ces dernières se déclinent en trois familles (conduite, parking et sécurité) et sont associées à l’assistant trafic et autoroute qui constitue un pas de plus vers la conduite autonome. 

Malgré une présentation toujours aussi simple, l’intérieur de la Dacia Sandero change quant à lui du tout au tout avec une planche de bord redessinée qui intègre désormais un écran tactile de 8 pouces compatible avec Android Auto et Apple CarPlay. 

La citadine est équipée d’une technologie contemporaine en matière de multimédia (navigation, connectivité Bluetooth, réplication smartphone…) et d’aides à la conduite (direction assistée électrique, feux de croisement à LED avec allumage automatique…). 

Néanmoins, les compteurs analogiques, les commandes physiques et une finition basique ne plaident pas en sa faveur, même si le confort évolue avec des sièges avant à l’assise allongée et au maintien latéral plus efficace que ceux de la précédente version. 

La bicarburation essence et GPL de la Dacia Sandero plus économique

Grâce à son moteur essence compatible avec le GPL, la Dacia ECO-G 100 affiche une consommation moyenne de 7 l/100 km en utilisant uniquement le gaz de pétrole liquéfié (réservoir de 40 litres). 

Sa motorisation de 100 ch lui offre une autonomie de 471 km en mode 100% GPL, auxquels s’ajoutent les 826 km d’autonomie en essence (réservoir de 50 litres pour une consommation de 5.4 l/100 km), soit un rayon d’action cumulé de 1297 km. 

Au volant de la Dacia Sandero GPL, ses émissions de CO2 sont de l’ordre de 108 g/km (catégorie B). 

Avec une consommation moyenne de 7.7 l/100 km de GPL (réservoir de 32 litres), la Renault Clio TCe 100 ECO-G peut quant à elle parcourir 368 km avant de passer à la pompe. 

Complétée par un réservoir essence (5.4 l/100 km en cycle mixte WLTP), la citadine offre au cumul des deux énergies jusqu’à 1 000 km d’autonomie avec un seul plein. 

La voiture émet en moyenne 122 g de CO2/km en mode essence et 110 g/km en mode GPL. 

  Nouvelle Peugeot 508 VS Renault Talisman

Cet article vous a intéressé ? N’hésitez pas à commenter et à le partager avec vos proches.
ET SURTOUT… N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook, Instagram, Youtube et LinkedIn !

Facebook AutoJMFacebook InstagramFacebook YoutubeFacebook LinkedIN

0 Reviews ( 0 out of 0 )

Write a Review

Haut de page
Voir
Masquer