Quelle prise utiliser pour recharger sa voiture électrique ? 

Prise voiture électrique

Autonomie, borne de recharge, puissance… l’achat d’un véhicule électrique suscite légitimement bon nombre d’interrogations pour les novices en la matière. Si les voitures thermiques et hybrides restent en tête des ventes des véhicules neufs en France, les modèles électriques suscitent un intérêt grandissant auprès d’un public en quête d’économies et de performances environnementales. Nous vous délivrons quelques conseils afin de vous aider à rechercher et choisir l’équipement professionnel adéquat pour recharger votre véhicule électrique. 

Pour recharger une voiture électrique, il existe tout d’abord deux types de courant : le courant alternatif (AC), utilisé dans la grande majorité pour la recharge lente et accélérée, ainsi que le courant continu (DC) dédié à la haute puissance pour la recharge rapide.  

Les prises classiques limitent la puissance délivrée

La prise domestique universelle (E/F), présente dans votre habitation ou dans votre garage, est la solution la plus simple et la plus économique pour recharger votre véhicule, mais aussi la plus lente. Les câbles fournis par la plupart des voitures électriques commercialisées sur le marché limitent en effet la puissance autorisée à 10A, soit l’équivalent d’un peu plus de 2 kW. Par exemple, recharger une batterie de 50 kWh prend environ 20h, tandis qu’une prise renforcée Green’Up associée à un câble spécifique permet d’augmenter la charge à 14A (3 kW).  

La prise Type 1 vouée à disparaître 

C’est une prise monophasée qui fournit une puissance de charge jusqu’à 8 kW par heure (230 V, 32A). Principalement utilisée par les modèles de voitures asiatiques et assez rarement en Europe, elle est en cours de suppression en raison de la puissance de phase limitée. 

Diminuer le temps de recharge avec la prise 2 

Intermédiaire entre la prise domestique et la prise rapide, la prise Type 2 est aujourd’hui le standard européen pour la charge en courant alternatif. Présente sur les bornes de recharge WallBox installées à domicile et sur les bornes publiques, elle accepte davantage de puissance, ce qui contribue à diminuer le temps de recharge. Même si elle est principalement utilisée pour la charge lente et accélérée, la prise Type 2 sert également à la charge rapide et la plupart des voitures électriques intègrent un chargeur de 7 kW de série.

La prise Combo CCS la plus répandue 

Dédiée à la charge rapide haute puissance, la prise Combo (Combinea Charging System) est le standard européen pour la recharge en courant continu et permet de réduire considérablement le temps de charge. Elle équipe désormais la quasi-totalité des nouveaux véhicules électriques mis sur le marché, comme la nouvelle Citroën ë-CA X ou le Peugeot E-Rifter, et reste la référence dans toutes les stations de charge rapide installées sur les aires d’autoroute. La Combo CCS est la prise idéale pour les véhicules électriques dont la puissance acceptée est supérieure ou égale à 100 kW. Il est même possible de recharger 80% de sa batterie entre 15 et 30 minutes sur les voitures qui tolèrent une puissance supérieure à 250 kW. 

Le standard CHAdeMO moins prisé 

Lancée au Japon, la prise CHAdeMO accepte des puissances allant jusqu’à 400 kW et sa compatibilité avec la technologie V2G lui permet de restituer au réseau l’intégralité ou une partie de l’énergie stockée dans la batterie. Distinct du connecteur dédié à la charge en courant alternatif, le standard CHAdeMO est progressivement remplacé par la prise Combo CCS, davantage prisé sur le marché européen. 

Quel que soit le type de prise utilisé, il est conseillé de faire appel à un installateur certifié IRVE (Infrastructure de Recharge de Véhicule Électrique) afin de mettre vos équipements aux normes en vigueur. 

Quels câbles de charge privilégier pour les véhicules électriques ?

La charge en mode 1 déconseillée 

Ce mode de charge -câble branché au réseau électrique du bâtiment par le biais d’une prise traditionnelle monophasée, avec conducteur de terre et d’alimentation- est déconseillé car la recharge répétée d’un véhicule électrique sur une prise domestique entraîne des risques de surchauffe en appelant un courant de plus de 3 kW pendant une dizaine d’heures en continu. 

La charge lente en mode 2 

Fréquemment inclus dans le kit d’usine du fabricant pour le brancher sur une prise ordinaire, le câble de charge mode 2 permet la connexion entre le véhicule électrique et la prise grâce à un boîtier embarquant les fonctions de contrôle de charge. Également appelé mode lent, il permet au véhicule de faire ses vérifications de sécurité (qualité de la mise à la terre de l’installation électrique) et de couper l’alimentation en cas de fuite de courant (dispositif de protection différentielle embarqué dans le boîtier).  

Charge normale, accélérée ou rapide avec le mode 3 

Mode de charge le plus sécurisé, le mode 3 est le plus courant pour la connexion aux bornes de recharge et peut charger jusqu’à 43 kW. Le véhicule est branché au réseau électrique par le biais d’une prise monophasée ou triphasée sur circuit dédié. La borne embarque dès lors la fonction de contrôle de charge et permet la communication entre l’infrastructure et la voiture. Le câble de charge est bi-directionnel et le véhicule peut ainsi être utilisé comme batterie pour fournir de l’électricité à votre maison pendant les pics de consommation. Le mode 3 permet la recharge d’un véhicule électrique en 8 heures en charge normale (courant alternatif monophasé 16 A/3.7 kW), entre 1 et 4 heures en charge accélérée (courant alternatif monophasé 32A/7.4 kW) et en à peine 30 minutes en charge rapide (courant alternatif triphasé 63A/43 kW). 

Peugeot e-208

  Quelles sont les aides pour acheter ou louer une voiture ?

Cet article vous a intéressé ? N’hésitez pas à commenter et à le partager avec vos proches.
ET SURTOUT… N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook, Instagram, Youtube et LinkedIn !

Facebook AutoJMFacebook InstagramFacebook YoutubeFacebook LinkedIN

0 Reviews ( 0 out of 0 )

Write a Review

Haut de page
Voir
Masquer